Versailles Jazz Festival

Le Jazz pour tous à Versailles et ses environs

Le mot du président Olivier Silhol :

Après deux éditions annulées pour cause de confinement, notre Festival revient en mai prochain et compte bien retrouver son public trop longtemps privé de concerts dans les salles.

Sans attendre, il a amorcé un premier retour en octobre dernier, une sorte de mini-Festival de reprise, avec trois excellents concerts : les guitares manouches de Raphaël Lopez, le violoncelle de François Salque en dialogue avec la guitare de Pierre Perchaud et les baguettes de Yoann Serra, enfin le saxophone de Sylvain Beuf avec son Time Feel Quartet, qui ont tous rencontré un vif succès auprès d’un public encore clairsemé.


Pour la grande édition de mai prochain, le Versailles Jazz Festival va proposer des concerts qui sont autant d’évènements : le contrebassiste américain Kyle Eastwood, qui s’est depuis longtemps fait un prénom sur la scène jazz mondiale, se produira sur la scène du Palais des Congrès de Versailles. Le Galaad Moutoz Swing Orchestra ouvrira le Festival au Théâtre des Arcades à Buc. Le grand accordéoniste français Vincent Peirani livrera une prestation solo dans l’auditorium de l’Université Ouverte de Versailles où s’invitera également le New York Blue Note Quintet qui réunit trois leaders de la scène jazz new-yorkaise, le pianiste Jeb Patton, le saxophoniste Dmitry Baevsky et le trompettiste Joe Magnarelli. Nous connaissons bien les deux premiers, que nous avons accueillis séparément dans des éditions précédentes, avec notamment une masterclass brillante dont beaucoup se souviennent. La chanteuse franco-américaine Stellere Nathalie Barton se produira, quant à elle, à Jouy-en-Josas, dans la salle du Vieux Marché, en clôture de la fête de la ville.
Comme chaque année, le jeune public ne sera pas oublié avec deux spectacles de Jean-Baptiste Baron, qui conjuguent avec brio l’humour et la musique : Mr Baron et la Machine à son, tous deux dans la salle Tassencourt dans le quartier Clagny de Versailles.
Pour les amateurs de gospel, le chœur Wide Spirit, que nous avons déjà pu apprécier dans une édition précédente, enflammera comme à son habitude les travées de l’Eglise Sainte-Elisabeth de Hongrie dans le quartier Clagny de Versailles.
La belle salle de la Maison des Petites Sœurs des Pauvres accueillera la Maîtrise Saint-Louis dont les jeunes choristes nous raviront par leur virtuosité dans le répertoire du jazz. Enfin, le Big band du Conservatoire viendra clôturer le Festival avec Sandrine Deschamps en artiste invité.

Bref, une programmation particulièrement riche et diverse pour cette année de reprise. Nous serons heureux de vous la faire découvrir et de partager avec vous l’enthousiasme du moment, et des souvenirs durables.

En tant que musique populaire et que musique savante, le jazz est à la fois un plaisir et un enrichissement : à consommer sans modération !