Archives mensuelles : mars 2018

Edition 2016

L’édition 2016 de notre Festival, qui s’est déroulée du 7 au 14 avril, a été très appréciée par les artistes venus s’y produire et surtout par le public venu les applaudir. Elle a débuté le jeudi 7 avril à la salle Delavaud à Porchefontaine par une très belle prestation bossa de la chanteuse brésilienne Marcia Maria brillamment accompagnée par Philippe Baden Powell au piano Fender Rhodes, Natalino Neto à la basse et Luiz Augusto Cavani aux percussions. En introduction, notre artiste Lucia Mamos y interpréta quelques standards brésiliens au chant et à la guitare.

Pour la première fois, notre Festival s‘est étendu à Toussus-le-Noble, proposant le 8 avril un concert de The Jazz Two Timers Trio dont la voix veloutée de crooner du chanteur Fred Buchet ravit le public enthousiaste de l’Espace du Plessis.

Comme chaque année, l’après-midi du samedi 9 avrila été animée par le Podium musical place du Marché Notre-Dame, avec le Mique Mac Band, puis les élèves musiciens de Nicolas Brass. A 17h, le concert du Quintet de jeunes musiciens de la classe de jazz du Conservatoire, organisé conjointement par le Versailles Jazz Festival, le Festival du Jeune Public de Porchefontaine et le Conservatoire de Versailles, a enthousiasmé un public de tous âges, nombreux et frénétique. Le soir, c’est dans la salle du Bateau, à Jussieu, que les amoureux du jazz manouche se sont délectés du violon magique de Rares Morarescu en trio, accompagné d’une jeune chanteuse italienne pleine de talent.

Le dimanche 10 avril, en après-midi, les auditeurs réunis dans l’Eglise Sainte-Elisabeth de Hongrie dansait et tapait des mains avec la chorale New Gospel Arc en Ciel qui les a transportés au pays du Gospel.

L’auditorium du Conservatoire accueillait cette année la chanteuse et pianiste Olynka Mitroshina pour une masterclass sur tout l’après-midi du lundi 11 avril. Elle y fit travailler vocalement une douzaine d’élèves enthousiastes, débutants et confirmés, devant un public très attentif.

Le 12 avril s’est déroulé au Théâtre Montansier le concert en solo du pianiste versaillais Pierre-Yves Plat, très attendu, qui a été LE grand moment du Festival : une salle archi-comble (guichets fermés), électrisée par ce merveilleux showman virtuose et plein d’humour.

Comme chaque année, le Big Band du Conservatoire, dirigé par Frédéric Borey, accueillait un invité : cette année, le 13 avril, c’était la pianiste et chanteuse Olynka Mitroshina, qui a enchanté le public de l’auditorium avec son rythme et ses accents magiques.

Enfin, le concert de clôture s’est tenu le jeudi 14 avril au Théâtre des Arcades à Buc, avec le chanteur et trompettiste Larry Browne (également vocaliste des Voice Messengers) en Quartet, accompagné d’Yves Brouqui à la guitare, de Damien Argentieri à l’orgue et de Stéphane Chandelier à la batterie.  Là encore un accueil enthousiaste du public bucois.

Cette édition 2016 n’a été possible que grâce au soutien et à la participation de la Ville de Versailles, de Versailles Grand Parc, du Conservatoire à rayonnement régional de Versailles, des Villes de Buc et de Toussus-le-Noble, du Crédit du Nord, et des bénévoles de notre Association.

Qu’ils en soient tous vivement remerciés.

Edition 2015

L’édition 2015, du 4 au 12 mai dernier, a été un grand succès auprès du public présent à nos concerts, malheureusement pas toujours aussi nombreux qu’espéré.

Une inauguration sympathique avec le Black Label Trio à la Bibliothèque centrale de Versailles et l’exposition « Cabu Swing », le lundi 4 mai.

Un concert envoûtant du violoncelliste Didier Petiten Trio au Théâtre de Fontenay-le-Fleury, devant quelques spectateurs chanceux, le 5 mai.

Un public nombreux et enthousiaste au Conservatoire de Versailles le 6 mai pour un Frédéric Borey tout en subtilité au saxophone avec le Big Band du Conservatoire dirigé par Damien Argentieri.

Le 7 mai, le saxophoniste américain Dmitry Baevsky en quartet a régalé, après New-York, les nombreux spectateurs du Théâtre des Arcades à Buc, par la finesse de son interprétation.

Une ambiance de feu dans un Temple de Versailles presque plein le 8 mai avec le jeune groupe Elektro Van.

Deux concerts le samedi 9 mai, l’un à la salle du Vieux-Marché à Jouy-en-Josas, avec Abyale en sextet devant un public enflammé, l’autre avec le hautboïste Oboman (Jean-Luc Fillon) en quintet devant un petit nombre de spectateurs ravis.

Deux concerts aussi le dimanche 10 mai, d’abord le groupe New-Orleans Les Barbecues au Centre Huit, l’après-midi, qui a entraîné dans un rythme endiablé un public un peu clairsemé, et, le soir, un concert enthousiasmant et une salle comble et comblée pour le groupe manouche Racine de Swing à la salle Delavaud de Porchefontaine.

Enfin, un concert de  clôture passionnant et touchant autour de la musique arménienne avec le pianiste André Manoukian en quartet au Théâtre Montansier.